Les Jeteurs d'Encre : site relatant les pérégrinations quotidiennes de 14 fabuleuses aventurières aux quatre (et même plus) coins du monde.

  • Europe
  • Grèce
  • Ecosse
  • Autriche
  • Roumanie
  • Europa Trip 2015
  • Europa Road-Trip 2016
  • Irlande
  • Croatie
  • Amérique
  • Bolivie
  • Equateur
  • Canada
  • Argentine
  • Afrique
  • Asie/Océanie
  • Australie
  • Japon
  • Japon

    Ici le soleil se lève à pleins d'endroits à la fois, en fait : Chapitre 1, TOKYO

    par Morgane, Japon, Asie/Océanie

    Rebonjour ! A la base, je n'avais pas prévu de faire d'articles sur mes voyages proprement dits, parce que je trouvais ça plus sympa de faire de petits articles sur le quotidien japonais, mais ces derniers temps, hé bin je fais que ça, des voyages ! Je m'en vais donc vous donner un petit aperçu des différentes facettes du japon, du froid glacial d'Hokkaido au paysages tropicaux d'Okinawa ! (Bon d'accord, je triche un peu, tous ces voyages ne se sont pas faits dans le dernier mois non plus, mais presque !) La plupart des voyageurs tentant l'aventure japonaise se contentent du superbe, mais classique itinéraire Tokyo-Kyoto, ce qui contribue à donner une image du Japon bien trop limitée au regard de la variété de paysages que ce pays a à offrir. Personnellement je savais tout de même que l'archipel nippon ne se résumait pas à un amas de villes aux bâtiments énormes et puis tadaaaa tout à coup des temples partout et de la nature à la Miyazaki, mais il faut bien avouer que je n'avais qu'une très vague idée de ce à quoi pouvait bien ressembler Hokkaido (des ours et de la neige, non ?) ou à fortiori une île encore moins touristique comme Shikoku ... Faisons donc un petit passage en revue, dans l'ordre de visite, des différents bouts de Japon où j'ai vu le soleil se lever (oui, c'est métaphorique, je ne me suis pas miraculeusement muée en une personne responsable capable de se lever à l'aube sans au moins un problème planétaire à résoudre pendant cette année.) (suite...)

    En suivant la rivière Kamo

    par Morgane, Japon, Asie/Océanie

    Kamo c’est un nom qui sonne rigolo. Sympathique. Voire moelleux je trouve ! Vous ne sentez pas ? Quand vous le prononcez, vous ouvrez un peu la bouche pour le « ka », ce qui soit dit en passant peut potentiellement vous donner un air stupide si vous prolongez l’exercice trop longtemps. Ca c’est l’envol, ou la chute, un peu les deux. Puis vient le « mo », un petit son rapide, doux, qui sonne comme le rebond sur un immense tapis épais et moelleux : « fuwa fuwa » comme on dirait en japonais ! Si on rajoute rivière en japonais, ça fait même Kamogawa. Et le gawa, et bin c’est tout à fait l’onomatopée type du rebondissement : mais si, vous ne vous souvenez pas des multiples « gaw » du marsupilami qui rebondit ? Enfin bref, tout ça pour vous dire que j’aime bien le mot « Kamogawa » : mais pas seulement le mot ! Petite visite guidée … (suite...)