Les Jeteurs d'Encre : site relatant les pérégrinations quotidiennes de 14 fabuleuses aventurières aux quatre (et même plus) coins du monde.

  • Europe
  • Grèce
  • Ecosse
  • Autriche
  • Roumanie
  • Europa Trip 2015
  • Europa Road-Trip 2016
  • Irlande
  • Croatie
  • Amérique
  • Bolivie
  • Equateur
  • Canada
  • Argentine
  • Afrique
  • Asie/Océanie
  • Australie
  • Japon
  • De l'art de vivre entre quatre murs.

    par Manon Croatie, Croatie, Europe

    La vie dans une forteresse c'est quelque chose d'assez spécial, et je commence à en voir les effets, essai d'analyse.

    Dubrovnik est une forteresse, 4000 habitants l'hiver : tout le monde y connait tout le monde.

    Très vite, toi, le saisonnier, tu deviens aussi un local, avant même que tu ne bredouilles quelques mots de croate.
    C'est donc tout naturellement, que les serveurs - ou les racoleurs qui t'incitent à venir manger dans leurs restaurants : esprit méditerranéen avant tout - te saluent de la main chaque fois que tu passes. Grand sourire aux lèvres, tu ne connais pas leur prénom, mais ils t'aiment bien, parce que tu n'es pas un touriste mais un local.
    Il s'agit donc d'une grande famille, à laquelle tu peux accéder petit à petit, avec tous les bénéfices qui s'y rapportent. J'ai donc officiellement 10% de réduction au fastfood du coin, voici ma première victoire, mais il y en a bien d'autres : une carte de boulangerie que tu peux obtenir si tu parles croate, qui te donne 50% de réduction ; une carte de fidélité de supermarché que tu peux obtenir si tu connais quelqu'un qui l'a et qui se pose discrètement sur un petit lecteur avant de partir presque sans payer. Avec les prix de Dubrovnik - comparables aux prix français - c'est évident qu'il faille aux habitants un moyen de dépenser moins !

    Puisqu'on vit en communauté, et que tout le monde connait tout le monde, la réputation compte. Les habitants de Dubrovnik sont très concernés par leur réputation. C'est pour épouser un riche mari que les filles sortent avec leurs plus beaux habits -que nous porterions pour un mariage- et leurs plus hauts talons du vendredi au dimanche. Et grâce à ce besoin d'une bonne réputation, d'être bien vu, que la ville vit au rythme des commentaires TripAdvisor. Il faut être le mieux noté sur TripAdvisor, puisque tout le monde va le savoir. TripAdvisor dicte la conduite des habitants de Dubrovnik, qui vivent dans le tourisme de masse l'été, être numéro 15 ou 13 influe combien de touristes vont choisir ton restau pour manger ce soir : tu dois donc tout donner pour être 13e.